Vidange & feux de reculs

Quelques news de la cox, qui mine de rien parcourt des km:

J’ai réalisé une vidange moteur (la première pour moi, pas pour la cox; jusqu’à présent j’avais profité des fois où je l’amenais chez le garagiste pour autre chose), et bien j’informe que sans pont ni fosse c’est loin d’être confortable !
Je reste cependant étonné par l’état de mon huile (bien bien sale) alors que la dernière vidange est censée avoir été faite lors du changement de joint spi, 1 000 km plus tôt …

Je dispose maintenant de feux de recul fonctionnels (aux faux-contact des supports de feux près). J’ai en effet installé le contacteur de boite et tiré les câbles jusqu’au raccord déjà prévu dans le compartiment moteur (la partie la plus simple). On m’avait dis que c’était  simple et rapide à faire, et que l’huile n’avais pas de raison de couler lors du changement …  j’ai cependant dû raccourcir 2 fois une clef alêne, et comme la cox était sur cric (et donc légèrement penchée) j’ai eu droit à un beau filet d’huile de boite bien odorante (heureusement j’avais placé un récipient en dessous, au cas où …)
Au final j’ai du perdre l’équivalent d’un petit verre d’huile, soit pas grand chose.

(Désolé je n’ai pas pensé à prendre de photos)